jeudi 1 mai 2014

Punaise (1) !

En regardant un peu partout hier dans le jardin, voilà que je tombe sur une série d’œufs minuscules, verts clairs et très bien agencés. Ils se trouvaient sur une feuille de lilas.

Ils ne sont pas allongés et jaunes donc ce ne sont pas des œufs de coccinelles. Je pense alors aux punaises vertes ou marrons car j'en vois souvent sur mes lilas. Après quelques recherches sur la toile... il semblerait que ce soit des œufs de punaises vertes... ce que je compte bien vérifier dans les semaines à venir au moment de l'éclosion.

Voici les œufs en question :

punaise2

punaise3

punaise1

lundi 14 avril 2014

Un nid de guêpes dans le cabanon.

Voici une reine bien décidée à s'installer dans notre cabanon...

guêpe1

guêpe2

guêpe3

Vues de ce très joli nid...



guêpe4

guêpe5

On y aperçoit les premières larves qui seront les premières ouvrières à travailler avec la reine. Quand il y aura assez d'ouvrières, la reine se consacrera uniquement à pondre... fini les travaux de maçonnerie pour elle. Les ouvrières agrandiront le nid peu à peu pour abriter une colonie de plus en plus importante...

guêpe-larve

Enfin, je vais m'occuper de ce petit nid avant que les premières ouvrières sortent... pas question d'héberger un essaim de guêpes avec un enfant dans les parages. Et puis, comment vont-elles payer le loyer ? En pâte à papier ?

Et là, dans un pot de fleurs transformé en nichoir qui n'a jamais abrité d'oiseau ? Qu'est-ce qu'il y a ? Un petit nid de polistes (une espèce de guêpes).

poliste

lundi 7 avril 2014

Le pinson agressif.

Mercredi dernier, un "monsieur" pinson a eu un comportement plutôt agressif envers... une de nos fenêtre !

En période de "flirt", en effet, les pinsons mâles ne supportent pas la concurrence... ils veulent être seuls à conquérir l'élue de leur cœur. Alors quand un autre pinson s'égare sur leur territoire à la chasse de l'âme sœur, ils le défendent à coups de bec, de pattes et de chants sonores !

Mais alors, pourquoi s'attaquer à une fenêtre ?

À cause du reflet que celle-ci renvoie au pinson... Pensant s'attaquer à un concurrent pour le chasser, il s'attaque à son reflet... et ça peut durer très très longtemps ! Il a commencé en début d'après-midi, le soir il continuaient pendant que nous mangions sur la terrasse... et quand le soir j'ai fermé les volets... le pauvre, il ne s'y retrouvait plus... enfin, il ne retrouvait plus son ennemi imaginaire , il avait beau cherché, trépigné, crié, voleté dans tous les sens... il n'y avait plus personne !

Il n'empêche, que le lendemain matin, après avoir ouvert les volets... qui nous voyons s'attaquer de nouveau à la fenêtre ? Monsieur pinson était de retour !

Voyez la vidéo que j'ai tournée :

dimanche 16 mars 2014

C'est ma maison

En ce moment, euh... depuis un moment, je suis en train de tailler... plutôt élaguer et abattre les cyprès qui forment nos haies côté jardin. comme j'avais laissé certains d'entre eux pousser un peu trop, je récupère de très grandes branches... Je m'en occuperai plus tard pour les préparer à passer dans le poêle l'hiver prochain. En attendant, autant les utiliser.

Et voilà notre œuvre, un tipi construit par moi et Mamie en trois quarts d'heure. Une armature en branches de lilas que j'avais bien élagué cet hiver, des traverses en osier récupéré dans la haie de feuillus que j'avais déjà replantés l'année dernière, plusieurs épaisseurs de branches de cyprès pour le toit.

Le voici sans la porte... Johann s'y est installé très vite. tipi1

Voici le même avec porte en osier. Cela m'a pris un petit moment je l'avoue. tipi2

tipi3

Pour vous donner une idée de la taille de ce tipi. tipi4

Ce tipi, Johann l'a aménagé d'un petit tabouret en bois récupéré dans le cabanon et qui lui servira de percussions (et non percutions comme sur la photo) le temps d'une chanson. Les baguettes sont des chutes d'osier. tipi5

Une maison cent pour cent naturelle, même la ficelle, et facile à réaliser.

lundi 9 décembre 2013

Voici les premières gelées...

Nous avons nos premières gelées depuis quelques nuits...tout ce blanc, c'est magnifique.

Un petit jeu de devinette... qu'ai-je donc photographié dans mon jardin ce matin ?

-

-

-

-

-

-

f-1

-

-

-

-

-

-

-

Avez-vous des idées ???

Les réponses dans quelques jours...

mercredi 3 juillet 2013

Vive les gendarmes...

Non Johann, faut pas taper sur les gendarmes... ils ne te mangeront pas mais te chatouilleront...

gendarme1

gendarme6

gendarme4

gendarme5

samedi 22 juin 2013

Il est très actif celui-là !

Au fait, il paraît que nous sommes en été depuis hier. Pourtant le ciel est toujours gris menaçant de pluie, venteux et frais. Vous croyez que l'été va pointer son nez cette année ?

Nous avons eu un nid de rouge-gorges cette année dans le jardin. Depuis nous voyons régulièrement 1 ou 2 rouge-gorges dans le jardin dont celui-là qui ne cesse de venir y récupérer de quoi nourrir ces petits.

rougegorge1

rougegorge2

rougegorge3

rougegorge6

rougegorge7

mardi 4 juin 2013

Cet hiver, j'ai découvert dans mon jardin...

... deux chrysalides.

chrysalide1 (photo de Muriel)

chrysalide2 (photo de Muriel)

Vue le lieu où elles se trouvaient, semis de radis montés en fleurs ... j'ai tout de suite pensé au papillon "piéride du chou"... et après de rapides recherches... c'était bien cela.

La piéride du chou :

pieride du chou1 (photo de Muriel)

  • Ce papillon vole d'avril à octobre et hiverne à l'état de chrysalide.
  • Il apprécie les jardins et les prairies jusque 2 000 mètres d'altitude.
  • Il n'est pas protégé.
  • Ses œufs :

oeufs de piéride du chou (photo de Muriel)

  • Ses chenilles :

chenilles piéride du chou 2 (photo de Muriel)

chenille "Wikipedia"

  • La chenille de ce papillon est une dévoreuse de feuilles de chou en particulier... c'est un sacré problème !

Pour plus d'infos :

samedi 1 juin 2013

Oh qu'il est gros !

J'étais partie jouer au ballon avec Johann une quinzaine de minutes et en rentrant voilà papa qui nous invite à regarder ce qu'il a enfermé dans un pot de confiture... je m'attendais à un moustique... mais non... c'est beaucoup beaucoup plus gros... c'est un méga frelon ! Il l'a attrapé sur le carreau de la fenêtre de la chambre de Johann...

Voici la bestiole en question :

frelon3

frelon2

Qui est ce frelon ? après quelques recherches sur internet.

  • Un frelon asiatique ? Non. Il est bien de chez nous celui-là.
  • Le frelon est un animal pacifique qui n’attaque jamais sans raison. Il choisit la fuite pour éviter un conflit. Une piqure de frelon n’est pas plus dangereuse que celle d’une abeille ou d’une guêpe.
  • Il a une grande taille et son vol est bruyant = une certaine peur de cet insecte.
  • Pour une personne en bonne santé une piqure de frelon ne présente aucun danger. Le venin du frelon n’est pas plus toxique que celui d’une abeille ou d’une guêpe !
  • C'est un prédateur d'insectes. En fin d'été, il se nourrit d'aliments liquides et sucrés. Les larves sont nourries d'une bouillie d'insectes régurgitée.
  • La femelle est plus grande que le mâle.
  • C'est un insecte social qui vit en groupes dans des nids en carton (pâte d'écorces triturée avec de la salive et installés dans des creux d'arbres ou de murs).
  • C'est un insecte diurne.
  • Les colonies disparaissent en hiver, seules hivernent des femelles fécondées.
  • Les reines volent à partir de la mi-avril après avoir mis en route un nid et quelques larves. Ensuite, les ouvrières soignent et nourrissent le couvain jusqu'en octobre. Les mâles et les femelles de la nouvelle génération sont formés en été, les mâles et les ouvrières meurent dès l'hiver.
  • Les frelons creusent les fruits mûrs, l'écorce tendre des jeunes arbres et pillent les ruches. Pour nourrir ses larves, le frelon est entomophage (mange d'autres insectes), ce qui en fait, au bilan, un bon auxiliaire de l'agriculture.

Pour éviter de se faire piquer :

  • éviter d'être pied nu dans l'herbe,
  • Si un insecte tourne autour de vous, restez calme. Évitez des gestes brusques et repoussez-le doucement.

Qu'en faire ?

Donc ce soir un sacré casse tête : doit-on tuer cet insecte pour éviter tout risque de piqure... ou doit-on le libérer (dans la campagne bien sur et non dans le jardin !). J'opterai bien pour la deuxième solution... Ce serait un frelon asiatique... ce serait la première solution car c'est une menace pour nos frelons, guêpes et abeilles.

jeudi 18 avril 2013

Et que trouve-t-on dans les choux ? des bébés ?

Voici la réponse en image (merci Véro) :

grenouille1

grenouille2

Une rainette verte (ou arboricole)... à ne pas confondre avec une grenouille et bien sûr le crapaud !

La rainette :

Elle mesure entre 3 et 6 cm.

Leur alimentation : insectes et larves, araignées, et parfois de petits vertébrés.

Habitat : terrains marécageux où la végétation abonde ou à proximité d’un endroit boisé. en-dessous de 1 000 m d’altitude.



Mœurs : arboricoles, nocturnes ou crépusculaires.

Elles hibernent dans la vase ou dans une anfractuosité dans un mur, ou sous un tas de feuilles d’octobre à mars.

Les doigts de leurs pattes possèdent des disques adhésifs leur servent à grimper sur toutes les surfaces, même celles qui sont lisses et verticales. Elles sont également très bonnes en saut.

Reproduction : vers le mois de mai. Les femelles pondent jusqu’à 1 000. Les têtards mettent 90 jours pour se métamorphoser.

Espérance de vie : peuvent vivre jusqu’à 15 ans.

Et du côté de chez ma cousine Véro...

Juste avant que ne sonne le printemps ma chère cousine Véro m'a envoyé sa dernière trouvaille... en nettoyant le jardin, elle et Louna (ma petite grande cousine) ont trouvé quatre souriceaux...

Voici les photos...

souris1

souris2

souris3

Bises à toutes les deux.

dimanche 10 février 2013

Encore un...

Ben oui... encore un oiseau qui vient de s’assommer à notre porte fenêtre de la cuisine... mais celui-ci ne s'en est hélas pas remis !

Vu le choc qu'a produit ce petit passereau, il était sûrement en train de fuir un rapace (un épervier par exemple) ... Ce ne sera pas la première fois... Allez voir cet article que j'avais publié en août 2011. Cet été encore, c'est aussi un épervier qui s'était assommé à cette porte... mais on n'avait retrouvé que son empreinte sur la fenêtre (voir les deux photos ci-dessous).

epervier1

epervier2

Et voici donc la victime d'hier matin : une fauvette à tête noire.

La fauvette que je tiens a une calotte brun clair, c'est donc une femelle. Ce matin, de l'autre côté de la maison j'ai aperçu une fauvette avec une calotte noire, c'est donc un mâle.

Cet oiseau est un petit passereau (13 cm et entre 14 et 20g). J'en soupçonnais l'existence dans notre jardin sans être vraiment sûre de l'avoir identifiée.

Voici les photos prises par Guillaume :

fauvette1

fauvette2

fauvette3

Voici une photo d'une fauvette mâle tirée de G. Holler sur le site http://www.futura-sciences.com :

fauvette4

mardi 14 août 2012

Juste pour dire...

Cela fait quelques jours que je n'ai rien posté... pas d'inspiration... bon, ben, ça arrive... c'est pas bien grâve, ça reviendra !

Aller... quelques nouvelles...

- côté jardin ? Cette haie de cyprées m'horripile de plus en plus ! Les légumes ne poussent pas ! Enfin, on a quelques fraises et aussi des mûres. Les pêches ont du mal à grossir mais elles sont toujours sur l'arbre, c'est le principal !

- côté maison ? on a commencé à préparer les murs de la cuisine pour un futur toilage... travaux électriques à prévoir avant de continuer. Le vieux buffet que mes parents nous ont apporté est repeint... Guillaume est en train de le vernir... il est beau... ( ben le meuble quoi ! Certe, mon homme aussi ;-))

- côté école ? c'est dur de s'y remettre... je suis en train de préparer le tableau de présences de mes élèves...

- côté adoption ? pas de nouvelles (bonnes nouvelles) concernant l'Éthiopie... c'est toujours l'attente. Par contre, aujourd'hui, nous avons reçu la demande d'actualisation concernant notre agrément qui va avoir deux ans le 16 septembre. C'est un petit questionnaire pour savoir si il y a eu des changements dans notre vie familiale, sur le plan du travail et sur le plan matériel... Pour notre part, sur ces trois points pas de changement... Bon, on a plus qu'à répondre et écrire notre lettre comme quoi nous continuons nos démarches d'adoption (à faire tous les ans à l'anniversaire de l'agrément).

sur la plage au pays de galles
À Barry Island, Pays de Galles, fin juillet... nos orteils pofitent du soleil !

dimanche 1 juillet 2012

Vive la rhubarbe !

Hier j'avais ramassé et épluché mes premières branches de rhubarbe. J'espère pouvoir le faire de nouveau fin août ou avant.

Résultat : 500g de dés de rhubarbe et au final 3 pots de confiture.

confiture de rhubarbe 1

confiture de rhubarbe 2

confiture de rhubarbe 3

samedi 26 mai 2012

Un bel ouvrage.

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas écrit sur mon blog... pas l'envie... pas le temps...

Depuis quelques jours, je surveille l'arrière de mon cabanon de jardin... tous les ans un nid de guêpes fait son apparition... eh bien cette année, c'est la même chose... la preuve en image qu'il est en construction... cette guêpe est une guêpe poliste.

nid de guêpes

Les polistes sont des petites guêpes dites papetières. Elles mesurent entre 12 et 18mm.

Au printemps, la reine construit des cellules en fibres de bois où elle pondra ses premiers oeufs. Elle nourrira ses larves avec un mélange de miel, d'eau et d'insectes broyés. Les ouvrières qui naîtront l'aideront à construire d'autres cellules et à nourrir les larves. Les ouvrières sont stériles et un peu plus petites que la reine.

En automne, la reine pond des oeufs qui donneront des femelles fécondes. Ces-dernières vont pondre des oeufs qui donneront des mâles qui les féconderont avant de mourir. Les femelles fécondées se trouveront un abri pour l'hiver. Au printemps, elles seront les reines qui construiront les premières cellules de leur nid... le cycle reprend.

nid de poliste (Wikipedia)

dimanche 6 mai 2012

Les coccinelles sont de retour.....

Mercredi dernier, il faisait très beau et chaud... je n'ai jamais déplacé autant de coccinelles... des noisetiers vers les groseillers et les cassis qui sont envahis par les pucerons. À chaque fois que je revenais voir les noisetiers, j'y trouvais une ou deux coccinelles en vadrouille sur les feuilles... elles se réveillent peu à peu et sortent de leurs cachettes hivernales et elles ont de ... l'appétit !

coccinelle2
coccinelle3
coccinelle3

Et bien sûr quand on met des coccinelles sur un même arbuste, qu'elles ont bien mangé... il arrive que l'inévitable se produise ...

coccinelle4

C'est le printemps que voulez-vous !

Et pour rester dans le rouge...

Voilà le premier coquelicot du jardin.
coquelicot1
coquelicot2

Notre première fraise... elle a été mangée par deux bipèdes qui l'ont trouvée succulente... MIAM !
fraise2

Nos premiers radis... pas piquants du tout...REMIAM !
radis2
radis1

samedi 28 avril 2012

Y a rien à dire... en ce moment !

Le temps est plutôt humide depuis quelques temps et pas très chaud... Je ne me plains pas de la pluie, il n'a pas plu de l'hiver et les réserves dans les nappes étaient très basses. Donc c'est un très bon point qu'il pleuve sur du long terme. Mais par contre, c'est vrai, il ne fait pas chaud du tout ! L'année dernière, fin mars on ne chauffait plus... cette année... on chauffe encore fin avril !

cheminée (Wikipedia, Robbie Sproule)

Côté travaux... ça avance. Le séjour est presque terminé. Qu'est-ce que c'est long quand on n'est pas bricoleur...

Côté jardin... ça pousse tout doucement. Il ne fait pas très chaud ! Quelques pieds de topinambours et de pommes de terre ont pointé leur nez. Une salade a été grignotée. Les côtes de bettes se portent bien ainsi que les poireaux et les oignons. Les petits pois ont bien poussé. Les carottes continuent leur bonhomme de chemin ainsi que les radis qui vont bientôt être à déguster. En bref, au potager, tout va bien. Le pêcher fait plaisir à voir : les futurs pêches grossissent... l'humidité du printemps, il n'y a rien de mieux pour ce fruitier. Les prunes aussi grossissent. Attention, c'est encore tout petit. Les premières fraises commencent à rougir... un peu de chaleur serait la bienvenue pour elles. Je mettrais des photos d'ici peu. En berf, au verger, tout va bien aussi.

Côté adoption... pas de nouvelles (bonnes nouvelles)... c'est le calme plat ! Des enfants arrivent mais il n'y a pas d'attributions.

Bon, je retourne à ma préparation de classe... à plus tard.

vendredi 13 avril 2012

Les "Saintes Glaces" ou les Saints des glaces.

Les Saints de Glace sont :

Informations prises (et remaniées à ma sauce) sur l'Encyclopédie gratuite et sur Bravo papi

  • Saint Mamert, 11 mai (mort en 474, archevêque de Vienne).
  • Saint Pancrace, 12 mai, (mort à Rome à 14 ans, en martyr en 304).
  • Saint Servais, 13 mai, (évêque de Tongres, martyr mort en 384).
  • Saint Urbain, 25 mai, (pape mort en 230).

Ces quatre Saints annoncent les derniers jours de gelées niosturnes. Le quatrième sévit surtout dans les région réputées les plus froides, à l'est de la France.

Le rôle de ces saints (patrons) étaient de protéger les cultures ces jours là d'un gel nocturne destructeur de cultures. Devant l'inefficacité de la protection apportée par ces quatre Saints, on leur a donné le nom de "Saints de Glace".

Le dernier concile de l'Eglise catholique en 1960 "nettoya" le calendrier de tous les personnages donnant lieu à des pratiques rituelles païen.Ces saints ont été remplacés par Sainte Estelle, Saint Achille et Sainte Rolande. Le quatrième a disparu.

Des dictons :

  • Saint-Mamert : Le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace.
  • Saint-Pancrace : Saint Pancrace, Gervais et Boniface apportent souvent la glace.*
  • Saint-Servais : Avant Saint-Servais : point d'été, après Saint-Servais : plus de gelée. Quand il pleut à la Saint Servais, pour le blé, signe mauvais.
  • Saint-Urbain : Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré. Mamert, Pancrace, Servais sont les trois Saints de Glace, mais Saint Urbain les tient tous dans sa main.
  • Certains ajoutent Saint-Boniface (14 mai).

saint pancrace Saint Pancrace (Wikipedia, Le Guerchin (1591–1666))

dimanche 8 avril 2012

La fleur du jour et Éthiopie : épisode 8.

Notre tout petit prunier, qui est encore en pot, nous donne cette année onze fleurs blanches... onze futurs fruits ?

Je vous offre une de ces fleurs...

prunier2

JOYEUSE PÂQUES À TOUS...

La Pâques éthiopienne :

Elle est célébrée après 55 jours de carême et commémore la Résurrection. La population s'habille de robes blanches.
[ Les vidéos d'une femme éthiopienne nous faisant vivre la Pâques éthiopienne :

Le dimanche des rameaux : rameaux

La semaine sainte : semaine sainte

samedi 7 avril 2012

Les belles tuniques des tulipes.

Ça y est elles sont en fleur...

rouge flamboyant

rouge flamboyant 2

jaune

jaune orangé 1

jaune orangé 2

- page 2 de 4 -