Mot-clé - vacances

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 15 juillet 2016

Le sac est prêt

Cette année, Johann a voulu partir une semaine en camp avec ses copains et copines du centre de loisirs... pour cela, il a fallu préparer le sac à dos...

... et quand le sac est chargé...

... pour faire voir qu'il est très fort, il le porte... la veille du départ ...

sac-a-dos-1-blog.jpg

sac-a-dos-2-blog.jpg

sac-a-dos-3-blog.jpg

... le jour du départ...

sac-a-dos-4-blog.jpg7

sac-a-dos-6-blog.jpg

Bon, c'est quand même moi qui est portée le sac jusqu'au centre de loisirs...

À plus tard...

vendredi 30 octobre 2015

Observations au bord de l'eau

La première semaine de vacances, je suis allée en Bretagne avec Johann. À Quiberon et à Guidel, nous avons observé des aigrettes garzettes. Ce sont de magnifiques échassiers tout blancs au pieds jaunes et au bec long bec effilé et noir. Tout comme les hérons cendrés, elles attendent longtemps, sans bouger, que leur repas leur tourne autour des pattes avant de les becqueter. (Les photos de cet article sont de moi)

Pour commencer, il faut une bonne paire de jumelle...

jumelle.JPG

Et voici le résultat...

Les pieds sur les rochers de Quiberon, tout près des vagues.

aigrette1.JPG

aigrette2.JPG

Je vous parle aussi de héron, voici à quoi il ressemble (photo Wikipedia)

heron.jpg

Les aigrettes sont un peu plus bougeantes que les hérons. Il leur arrive de marcher doucement dans l'eau et de surprendre leurs proies.

J'ai eu la chance de pouvoir voir celle-ci attraper sa pitance et l'avaler. (les photos sont de moi)

aigrette3.JPG

aigrette4.JPG

aigrette5.JPG

aigrette6.JPG

aigrette7.JPG

aigrette8.JPG

aigrette9.JPG

aigrette10.JPG

aigrette12.JPG

Et hop, une sole des sables (sand sole en anglais) attrapée puis dévorées.

À bientôt...

samedi 5 septembre 2015

Loge des Gardes : la roche aux druides

Mi-août, nous avons passé une journée à la Loge des Gardes, dans l'Allier. Le temps était superbe. Johann a profité des jeux d'été : descentes de bouée et luge d'été.

Puis nous sommes partis en promenade dans les bois, en montant un peu plus haut que la station de ski. Nous nous sommes enfoncés dans les sous-bois et avons trouvé cette roche : "roches aux druides" ou encore le "dolmen de l'Assise".

Cet endroit est idéal pour Johann : ces rochers forment une caverne, pas très haute. Il l'a traversée plusieurs fois se prenant pour un explorateur et un alpiniste chevronné !

roches_aux_druides1.JPG

roches_aux_druides2.JPG

roches_aux_druides3.JPG

roches_aux_druides4.JPG

roches_aux_druides5.JPG

roches_aux_druides6.JPG

roches_aux_druides7.JPG

roches_aux_druides8.JPG

roches_aux_druides9.JPG

roches_aux_druides10.JPG

roches_aux_druides11.JPG

Une vieille carte postale glanée sur le net... je ne sais plus où !

loge-des-gardes.jpg

jeudi 27 août 2015

Juillet et première pêche à l'épuisette, en rivière...

Après avoir pagayé avec papa sur le kayac, une petite promenade initiative à la pêche à l'épuisette... Les photos sont de Guillaume.

peche-riviere1.JPG

peche-riviere2.JPG

peche-riviere3.JPG

peche-riviere4.JPG

peche-riviere5.JPG

peche-riviere6.JPG

peche-riviere7.JPG

peche-riviere8.JPG

... un joli petit alevin dans la main de Johann...

Nous les avons bien entendu relâchés !

samedi 8 août 2015

Perros-Guirec : 5

La Chapelle de St Guirec

chapelle-st-guirec1.JPG

Ce matin, Danic devait accompagner son père à la chapelle de St Guirec. En effet, le lendemain, ce dernier, avec son équipage, devra prendre la mer avec son chalutier pour une campagne de pêche de plusieurs jours. Il avait besoin de la protection de St Guirec et venait donc prier aux pieds de la statue le représentant.

Avant d'entrée dans la chapelle, Danic la regarda dans son ensemble. Il interpella son père :

"-- On dirait que les pierres du mur sont en granit !
-- Oui Danic. Ces moellons ont été prélevés dans la carrière de la Clarté. Selon ma mère, cette chapelle a été construite à la place d'une autre qui était en bois. Ces pierres dateraient du quatorzième siècle. La chapelle a été agrandi plusieurs fois depuis. La dernière fois, c'était en 1948. Ces pierres sont toujours aussi belles et le resteront encore longtemps si tu veux mon avis. C'est du solide, ajouta la père de Danic en posant sa main sur la pierre avec respect.
-- On dirait que le toit est en ardoise ! continua le jeune garçon.
-- En lauges d'ardoise. C'est épais et bien lourd. Ça résiste aux tempêtes. Elles aussi, elles datent d'il y a très longtemps. Viens, on entre."

Tous deux quittèrent leurs chapeaux, essuyèrent leurs pieds et entrèrent silencieusement dans l'édifice.

chapelle-st-guirec2.JPG

Danic accompagna son père dans sa prière à St Guirec. Il attendit que son paternel eut fini ce qu'il devait faire et commença à lui poser des questions :

"-- Pourquoi y a-t'il un bateau suspendu au plafond ?
-- C'est un ex-voto. Il a été suspendu dans la chapelle à la suite d’un vœu exaucé. Ici, ce sont des marins qui ont offert ce bateau parce que la volonté divine a voulu qu'ils reviennent de leur campagne de pêche sans accident. Mon père m'a expliqué que “ex-voto” venait du latin "ex-voto suscepto" qui signifie “suivant le vœu fait”.
-- Comment ça marche ?
-- Il y a trois temps. Le capitaine du bateau constate sa faiblesse, il demande alors la protection surnaturelle. Ensuite, le capitaine fait la promesse solennelle d’un acte de reconnaissance et enfin, à son retour il accomplit cette promesse. Le bateau offert en ex-voto sert à rendre grâce à la divinité invoquée par le vœu.
-- Le marin demande donc d'être protégé et ensuite il remercie pour être revenu. J'ai compris !"

chapelle-st-guirec13.JPG

"-- Viens voir Danic, regarde à droite du vitrail de l'autel, c'est la statue de St Guirec. Il est arrivé sur une auge en pierre du Pays de Galles pour christianiser l'Armorique.
-- Dans un bateau en pierre ? C'est pas possible, il aurait coulé !
-- N'en croit rien, on arrive bien à faire flotter des énormes bateaux en métal alors pourquoi pas ? Ce n'est peut-être qu'une légende mais attention, les anciens y croient beaucoup et surtout ce qui semble mystérieux peut engendrer des croyances tenaces. Là, les anciens y croient.
-- Wouai ! Pourquoi pas ! lança Danic sceptique.

chapelle-st-guirec10.JPG

chapelle-st-guirec16.JPG

"-- Il a le nez bien abîmé St Guirec ! s'étonna Le jeune garçon.
-- Oh, une ancienne croyance des jeunes filles. Elles piquaient une épingle dans son nez pour se marier dans l'année... répondit le père de Danic un brin amusé."

"-- Tiens voici St Guirec en tenue d'évêque, présenta l'homme avec respect."

chapelle-st-guirec4.JPG

"-- Bon, Danic, ce n'est pas le tout mais il faut rentrer. Ta mère a sans doute fini de préparer le repas et moi, je n'ai pas fini mes préparations pour mon départ en campagne demain.
-- D'accord, papa, on y va."

Ils sortirent tous les deux et remirent leur chapeau. Une pluie fine s'était installée depuis le matin. Ce sacré crachin breton. Il n'est pas méchant mais il mouille !

Laissons Danic et son père rentrer chez eux et continuons la visite de cette chapelle.

St Yves : prêtre, avocat des pauvres et juge pour l'Église. C'est le saint patron des avocats. Pour en connaître plus sur son histoire :

chapelle-st-guirec11.JPG

chapelle-st-guirec12.JPG

chapelle-st-guirec15.JPG

Notre-Dame des Marins :

chapelle-st-guirec5.JPG

chapelle-st-guirec7.JPG

St Julien en tenue de soldat romain :

chapelle-st-guirec8.JPG

St Sébastien : il a vécu au troisième siècle. Il est né à Narbonne, en Gaule. Il sera un militaire romain et il deviendra centurion. Mais il sera aussi persécuté pour son soutien aux Chrétiens et aussi à cause de ses miracles. Il sera arrêté et torturé (attaché à un poteau, il sera transpercé de flèches mais il en guérira. Ensuite il sera tué à coups de verges). Sa fête : le 20 décembre. C'est le patron des archers, des fantassins et des policiers. Il est aussi invoqué contre la peste et les autres épidémies.

chapelle-st-guirec9.JPG

Deux vitraux de la chapelle :

chapelle-st-guirec6.JPG

chapelle-st-guirec14.JPG

Le calvaire qui est dans l'enclos de la chapelle : il est classé depuis le 30 décembre 1930. Il aurait été construit au quinzième ou au seizième siècle. Pour être préservé, il a été caché pendant la Révolution.
À la base du tronc, se trouve Marie-Madeleine avec ses cheveux longs et son pot de parfum.

chapelle-st-guirec3.JPG

Toutes les photos de cet article sont de moi. Danic et son père sont des personnages fictifs.

vendredi 7 août 2015

Perros-Guirec : 4

L'oratoire de St Guirec :

Gwenn était en vacances chez sa tante Jeanne. Elle habitait à Ploumanac'h, dans une petite maison typique de la région. Cette-dernière avait été construite avec le granit rose de la carrière toute proche de la Clarté. Son toit était fait de lauges en ardoise.

Cet après-midi du mois de juillet, alors que la mer se retirait peu à peu, elles avaient décidé de se promener parmi les rochers. Peut-être trouveraient-elles de beaux crabes verts.

Gwenn, qui avait pourtant l'habitude de venir sur cette plage, semblait intriguée par un petit édifice à l'autre extrémité de la grève. Elle demanda à sa tante :

"-- Tata, c'est quoi ce petit abri là-bas ?
-- C'est l'oratoire de Saint Guirec ! répondit la tante. Viens, allons le voir d'un peu plus près si tu veux."

horatoire1.jpg (photo de Muriel, fin juillet 2015)

La fillette s'approcha du petit édifice pour regarder dedans et remarqua :

"-- C'est la statue de St Guirec ?
-- Oui Gwenn.
-- Pourquoi son visage est cassé ? s'étonna la petit fille.
-- C'est une "légende" qui lui vaut cet étrange visage. Il paraît que les jeunes filles qui réussissent à planter une aiguille dans le nez de la statue, seront mariées dans l'année !
-- Mais elle est en pierre cette statue, comment elles font ?
-- Une jeune fille déterminée est capable de bien des prouesses, ma chérie. La statue n'a pas toujours était de granit. La première statue du saint était en bois. Elle a été sculptée au quatorzième siècle. En, 1903, l'édifice est classé aux Monuments Historiques. La statue, qui n'avait plus visage à cause des multiples épingles qui avaient été piquées dans son nez, à été restaurée et placée dans la chapelle. Elle sera remplacée par une statue de pierre. Mais les jeunes filles continuèrent leurs pratiques de l'aiguille... elles étaient déterminées, car planter une aiguille dans un nez en granit, il faut de la patience. Il faut croire qu'elles y arrivent parfois...
-- Tata ? Tu as planté une aiguille dans le nez de St Guirec pour te marier avec Tonton Patrig ? demanda Gwenn avec un brin de malice dans les yeux.
-- Euh, non ma chérie. Par contre je suis venue ici plusieurs fois pour prier et demander à St Guirec que Patrig et son équipage reviennent sain et sauf de leurs campagnes de pêche à Terre-Neuve. C'est aussi une autre croyance qui entoure ce petit édifice. "

Elle montèrent quelques marches et la Tante continua :

"-- Regarde Gwenn, tu vois, les bras ont été réparés. En 1934, je crois, c'est ma maman qui me l'avait raconté, des petits voyous avaient cassé les bras de la statue. Ces-derniers furent restaurés en 1938. Mais tu vois, la statue est quand même bien abîmée, le visage est méconnaissable et les bras ont encore disparu !"

450px-Saint_Guirec.JPG (Wikipedia, 2010)

"-- C'est une belle statue quand même, rajouta Gwenn.
-- Il y a une troisième croyance : il paraît que les mères qui font embrasser les pieds de la statue par leurs bébés, ont espoir qu'ils marcheront plus tôt.
-- C'est vrai ? s'étonna la fillette.
-- Je ne sais pas mais c'est ce qui se dit !"

La fillette se pencha et dit :

"-- Tata, il y a quelque chose d'écrit en-dessous de la statue mais j'arrive pas à lire.
-- Alors, c'est écrit "Saint- Guirec, Pedete (vit) domp", déchiffra l'adulte.
-- Ça veut rien dire !
-- C'est du breton. Ça veut dire :"Saint Guirec, priez pour nous", s'exclama Tonton Patrig, qui était venu les rejoindre juste à l'instant. Et ma Jeanne a beaucoup prié pour moi et mon équipage quand je partais au loin pour plusieurs semaines.
-- Tonton, tu en as vu toi des jeunes filles qui plantaient des aiguilles dans le nez de la statue ?
-- Non, je crois que nous les gars, on se moquait bien de cette croyance. Si la fille nous plaisait, on la demandait en mariage. On n'avait pas besoin que St Guirec, nous pousse à épouser une fille sous prétexte qu'il en avait assez d'avoir mal au nez. Bon ces crabes, ils sont où ?, demanda-t'il en prenant sa petite nièce par la main.

Tous les trois repartirent sur la plage en direction de la grève, laissant le petit édifice derrière eux. Les crabes verts, cachés sous les rochers ou sous les algues, les attendaient. Qui sait, comme la marée est très basse, ils prendront des tourteaux pour le repas de ce soir !

horatoire2.JPG(photo de Muriel, juillet 2015)

Gwenn, son oncle et sa tante sont des personnages fictifs, créés par mes soins.

Je rajouterai quelques points :

  • C'est un oratoire chrétien
  • Il a été construit sur un rocher.
  • À marée haute, l'oratoire est entouré d'eau.
  • St Guirec est en habits d'évêque.

Qui est St Guirec ?

  • Il est né au Pays de Galle au cinquième siècle. Il mourut vers 547 à Landerneau.
  • Il aurait débarqué sur une auge en granit, sur la plage de St Guirec, Ploumanac'h, avec quelques religieux.
  • Il fonda un monastère à Traou-Perros.
  • Il sera Évêque et Patron de Perros-Guirec.
  • Sa fête : le 17 février
  • Ses autres noms : St Guevroc, St Guéroc, St Kirecq, St Kirec, St Kireg

Qu'est-ce qu'un oratoire ?

  • C'est un lieu (édifice, pièce) qui est consacré à la prière pour invoquer la protection divine.

mercredi 5 août 2015

Perros-Guirec : 3

Le moulin à vent de la lande du Crac'h

Soizig se promenait avec son grand-père dans le petit bois de la lande du Crac'h. Elle marchait parmi les pins, les fougères, les genêts et les bruyères. Elle n'était arrivée que depuis quelques jours mais déjà, elle avait découvert beaucoup de secrets de ce coin de la Bretagne grâce à son grand-père. Elle se demandait ce que ce-dernier lui montrerait aujourd'hui.

Et au détour d'un chemin, elle le vit : un beau moulin à vent.

moulinblog.JPG

-- Soizig, voilà le moulin de la lande de Crac'h, présenta le vieil homme.

-- Il est très beau. On dirait qu'il est tout neuf ! s'étonna la fillette.

-- Non Soizig, c'est un très vieux moulin. Il a été construit pour la première fois en 1727. Bien plus tard, il a perdu son toit et ses ailes. Il ne restait que les murs. Même à l'intérieur, il n'y avait plus rien. En 1986, un monsieur a décidé de le remettre en état. Par contre, à l'intérieur, il n'y a rien, expliqua le grand-père. Ni meules, ni engrenages, ni trémies,...

Ils s'approchèrent du moulin.

-- Mais alors, ce moulin, il appartient à ce monsieur ? demanda Soizic.
-- Non Soizig, il est la propriété de la commune de Perros-Guirec, répondit le grand-père. C'est même un moulin qui est classé au patrimoine.

Soizig toucha le mur, elle rasa les pierres.

-- C'est du granit Papy ? demanda t-elle.

-- Oui. Et ce granit vient de la carrière qui est tout près de là. On est passé devant tout à l'heure.

La fillette regarda plus haut et s'étonna :

-- Pourquoi le moulin est plus étroit en bas qu'en haut ?

-- C'est un moulin de type "petit pied". On ne trouve ces moulins qu'en Bretagne et aussi en Vendée. La partie basse, le pied, est plus étroit que la partie haute, la tête. Cette construction permettait aux ailes de mieux prendre le vent car le décalage entre la partie basse et la partie haute permettait de faire un plus grand appel d'air. Ces moulins ont été construits entre le seizième siècle et le dix-huitième siècle.

-- Ça fait longtemps ! s'étonna la fillette.

moulin-description.JPG

moulin-encorbeillementblog.JPG

Soizig fit le tour du moulin.

-- Papy, il y a deux portes !
-- Oui, une au sud et une au nord. Je ne sais pas si cela a une signification. Regarde, il y a aussi deux fenêtres qui éclairaient la salle où travaillait le meunier, fit remarquer le vieil homme.

moulin-frein-fenetre-porteblog.JPG

Soizig prit un anneau de métal dans la main. Ce-dernier était accroché au mur.

-- Papy, ils attachaient des chevaux à ces anneaux ?
-- Non Soizig. Ces anneaux servaient à retenir le frein qui servait à freiner les ailes du moulin quand il fallait l'arrêter. Regarde, ils l'ont cadenassé à cet anneau ! Peux-tu me dire combien tu comptes d'anneaux autour de ce moulin ? interrogea le grand-père.

moulin-anneaux-porteblog.jpg

moulin-anneau-de-coteblog.JPG

moulin-anneau-de-faceblog.JPG

moulin-anneau-cadenasblog.JPG

Soizic compta huit anneaux.

Elle attrapa la longue tige de bois qui descendait d'une lucarne faite dans le toit.

moulin-lucarne-freinblog.JPG

moulin-frein-fenetre-porteblog.JPG

Soizig couru vers une autre perche qui reposait sur un support en bois et qui rejoignait le toit.

-- Ça ma fille, dit le grand-père, c'est le bras qui servait à orienter les ailes du moulin dans la direction du vent. Il était poussé par le meunier ou par un animal. Il peut déplacer les ailes tout autour du moulin. Oui, le toit pouvait tourné pour faire tout le tour du moulin.

moulin-queueblog.JPG

-- Elles sont immenses ces ailes ! s'étonna Soizig.
-- Oui, elles font autour de seize mètres de long. Entre elles et le sol, il y a le passage d'un animal, environ soixante-dix centimètres, expliqua le grand-père. La toile qui était sur ces ailes devait être en chanvre ou en lin.
-- Papy, il y a des ardoises sur le toit ?
-- Ce sont des lauzes d'ardoise. C'est plus épais que les ardoises qu'il y a sur notre toit. C'est aussi bien plus lourd.

Ils finirent la visite en regardant l'axe des ailes.

moulin-axe-ailesblog.JPG

Nota : Soizig et son grand-père sont des personnages fictifs que j'ai choisis seulement pour raconter un peu ce que j'ai découvert comme informations sur ce moulin.

mardi 4 août 2015

Perros-Guirec : 2

Je suis la mouette rieuse... vous savez ? Celle de Gaston Lagaffe !

Je suis belle et je le montre...

mouette-reduite.jpg

Et encore... là, je commence à perdre mes couleurs d'été. Eh oui, pour moi l'été s'achève et je rentre dans l'hiver. Car voyez-vous, je n'ai que deux saisons dans mon année de douze mois :

  • août à février : c'est l'hiver
  • mars à juillet : c'est l'été (ou encore la saison des amours)

Bon ce n'est pas le tout, mais il faut que je trouve de quoi remplir mon estomac !

Photos : Muriel, Ploumanac'h, plage de St Guirec, fin juillet 2015

lundi 3 août 2015

Perros-Guirec : 1

Bonjour à tous, nous revoilà de retour de notre séjour d'une semaine sur la côte de granit rose en Bretagne nord. Nous étions en camping vers Perros-Guirec.

Nous avons pris possession de notre mobilhome le samedi après-midi et après notre installation et quelques courses à la supérette du camping, Pitchoune et son papa sont allés directement à la piscine... il y en avait bien besoin après plusieurs heures de voiture sous un fort soleil.

Après un repas froid le soir, nous partons faire une petite découverte de la côte. Nous trouvons une petite plage de sable. Mais les galets puis les rochers sont vites très présents.

Ensuite nous goûtons à une nuit de repos bien méritée.

Le lendemain matin, nous avons été réveillés par la pluie et la fraîcheur. Ce matin après le petit-déjeuner, nous sommes allés rapidement à Perros-Guirec. Au retour au camping, Johann découvre les jeux du parc ; grande structure gonflable, mini terrains de foot, de pétanque, balançoires, structure à grimper, ... Après le repas de midi, ce fut jeux de société puis piscine... ben oui, notre petit bonhomme est un poisson, il aime ça, du moins, il adore !

Àprès la piscine, nous repartons sur le sentier des douaniers qui longe la côte mais en direction de Perros-Guirec. Nous recherchons une plage pour fouiller les rochers avec l'épuisette achetée par Mémé à Lorient.

Quelques photos pour le plaisir... et sous la pluie fine que tout ceux qui ont vécu en Bretagne comme nous, connaissent bien... elle mouille mais elle n'est pas froide.

Vous pourrez voir, que cette plage est une grève... plage de galets et de rochers... ne cherchez pas le sable, il n'y en a pas. Ici, c'est le paradis des pêcheurs à l'épuisette dans les petites mares laissées entre les rochers quand la mer se retire...

fouille-rochers5.JPG

fouille-rochers1.JPG

fouille-rochers2.JPG

fouille-rochers4.JPG

fouille-rochers3.JPG

Nous arriverons à pêcher quelques petites crevettes que nous relâchons... Johann les aurait bien mangées. Mais franchement, il en aurait fallu pas mal pour pouvoir contenter nos trois estomacs.

petite-mare.JPG

Les petites mares sont pleines de vie... il y a pas mal de choses à y observer : mollusques (bigorneaux, troques, berniques...), anémones, algues, petits crabes, bernard l'hermite, crevettes, petits poissons, ... C'est passionnant et très reposant d'observer ces petits milieux.

Et voici deux vues de la côte et de la "plage"...

vue-sur-cote1.JPG

vue-sur-cote2.JPG

Nous rentrerons au camping, alors que le crachin a cessé, accompagnés par les hirondelles des fenêtres qui nous frôlent presque par moment en poussant leurs petits cris.

À plus tard pour la suite...

Au fait, une semaine sans accès à internet, c'est pas mal du tout... vous devriez essayer parfois. C'était juste un petit clin d’œil !

vendredi 24 juillet 2015

Petites vacances en Bretagne : jour 4

Dernier jour chez Pépé et Mémé...

jour-4-blog.png

Après la plage et le déjeuner, nous repartons tous les deux pour retrouver Papa en Anjou.

La Bretagne, on y retourne très bientôt...

jeudi 23 juillet 2015

Petites vacances en Bretagne : jour 3

Notre troisième journée en Bretagne se passera en partie à Vannes et à Port-Louis.

Après avoir mangé des crêpes sur le port de Vannes, nous allons visiter l'aquarium de Vannes. Johann et sa cousine ont bien apprécié la visite. Ils sont restés un bon moment devant les requins, le crocodile et l'aquarium des poissons tropicaux que nourrissait une plongeuse.

Puis après un peu d'escalade, Johann a assisté à l'atelier tactile : toucher les poissons et crustacés montrés par des animateurs. Je l'ai récupéré avec un tee-shirt mouillé... ben oui, dès qu'il y a un peu d'eau quelque part, il patauge... mais bon comment toucher des poissons sans se mouiller C'est pas grave, le vêtement a vite séché.

Puis nous sommes allés à Port-Louis pour essayer le cerf-volant de la cousine. Il a eu le droit d'essayer avec sa tata.

Lui et moi avons construit un château... enfin un semblant de château, le sable grossier de cette plage ne permettant pas de faire des tours et des murs façonnés... Mais c'était quand même bien.

jour-3-blog-reduit.png

mercredi 22 juillet 2015

Petites vacances en Bretagne : jour 2

Voici la suite de nos aventures en Bretagne...

Ce sera une journée un peu plus reposante. L'activité principale de cette journée, ce sera la piscine avec les deux enfants et Mémé.

Un maître-nageur qui fait du zèle ?

Ce n'est pas la première fois que Johann va à la piscine d'Hennebont et ce n'est pas la première fois qu'il va où il n'a pas pieds. De plus c'est moi, ou Mémé qui est avec lui. Donc un adulte est toujours présent auprès de lui.

Cette fois-ci, un maître-nageur l'oblige à porter une ceinture (vous savez ? les ceintures avec les pains de mousses dans le dos qui nous évitent de couler si on ne sait pas nager)...Résultat : gros pleurs de fiston qui ne comprend pas ce qui se passe et qui du coup veut repartir ! Mémé et moi-même ne comprenons pas non plus cette obligation !



J'assieds (j'assois) Pitchoune sur les marches de la piscine et nous le laissons se calmer. Pendant qu'il essaie de se débarrasser de cette ceinture, nous jouons à trois avec un ballon. Au bout d'un moment, Johann a enlevé sa ceinture (ça l'a calmé peu à peu) et est venu nous rejoindre pour la partie de ballon. Le sourire puis les rires reviennent.

Il me rejoint là où il n'a pas pieds. Une maître-nageuse nous rejoint sur le bord. Elle demande l'âge de Johann et le trouve grand pour son âge (pourtant il est dans la moyenne de sa classe d'âge, mais comme il est fin, quand il est seul, on pense qu'il est grand pour son âge). Elle le trouve assez grand pour se passer de ceinture et nous dit qu'elle était allée voir son collègue pour lui dire qu'il ne pouvait pas obliger un enfant à porter une ceinture surtout si les parents sont présents. Pour lui montrer qu'il sait se débrouiller là où il n'a pas pieds, le voilà qui plonge et nage sous l'eau.

Ouf l'après-midi est sauvée !

jour-2-blog.png

À demain pour la suite...

mardi 21 juillet 2015

Petites vacances en Bretagne : jour 1

Pitchoune et moi sommes allés passer quelques jours chez Pépé et Mémé en Bretagne. Il a fait beau, il a fait chaud. Fiston a retrouvé sa cousine pour quelques jours.

Voici notre première journée...

Papa n'étant pas encore en vacances, nous partons p'titboy et moi en Bretagne.

À l'arrivée nous avons retrouvé tout le monde à Larmor Plage pour déjeuner au restaurant. Après quelques heures de route, cela faisait du bien de manger. Mais bon, Johann en avait quand même marre d'être assis et dès la fin du repas, il est parti sur le sable.

Nous passerons l'après-midi à la plage. Fiston rejoindra sa tante pour nager. Il est devenu spécialiste de la nage sur le dos. Tous les deux sont ressortis frigorifiés de l'eau.

Pour se réchauffer, rien de mieux que de construire un château de sable. Mais voilà, la marée étant montante, nous avons dû batailler durement pour sauver notre château des vagues : construction d'une large et haute muraille, "creusage" de douves profondes tout autour de la muraille, renforcement de la muraille au fur et à mesure que les vagues s'attaquaient à elle... Cependant, après une bataille longue et éreintante contre les éléments naturels, le château disparaîtra peu à peu sous l'assaut incessant des vagues ! L'océan a gagné la guerre cette fois-ci mais nous nous battrons de nouveau la prochaine fois !

Le soir, ma sœur nous préparera des moules exquises et des frites faites avec les pommes de terre du jardin de Pépé. Tout le monde s'est resservi et Johann s'est régalé...

Autant dire qu'après une journée comme celle-ci, nous avons bien dormi.

jour-1-blog.png

lundi 27 avril 2015

Carnet de voyage : chez Pépé et Mémée en Bretagne, jour 3

Cette journée fut bien remplie et fatigante pour notre p'tit bout... Tout est dit dans ce dessin mais tout est mélangé...

jour-3-final-blog.png

L'océan était froid, normal pour un mois d'avril, et pourtant il y avait pas mal de baigneurs et tous n'étaient pas en combinaison....

hesitation.JPG Un peu d'hésitation au départ.

patauger.JPG patauger2.JPG Il patauge.

voler.JPG Il apprend à voler.

cuisses.JPG Il va plus loin.

Et c'est parti pour dix minutes de plongeons, courses, éclaboussages (je sais, c'est un mot qui n'existe pas mais je l'aime bien, il sonne bien), ...

plongeon1.JPG

plongeon2.JPG

plongeon3.JPG

Et voilà la sortie de l'eau, notre petit bonhomme est frigorifié. Le soleil et la construction du château vont vite le réchauffer...

frigorifie.JPG

Le château avait 4 tours, 1 dongeon et ses murailles. Nous l'avons quitter pour la glace. À notre retour, il était toujours là au grand plaisir de Johann...

chateau-de-sable.JPG

Le glace était bien bleue, le même bleu que son short... ce qui m'a bien fait rire sur le moment : glace stroumph qu'elle s'appelle. Un de ces petits personnages (en gélatine) était collé dessus. Il s'est régalé.

Tonton Éric habite à Meslan, il faut rouler un petit peu pour y aller. Mais comme lui n'était pas en vacances, c'était le seul moment où nous pouvions voir l'évolution des travaux dans sa maison. Dans le compartiment de sa cuve de gaz, il y avait une petite salamandre. Elle y avait élue domicile... Pour lui permettre de faire des rencontres et donc des petits, Pépé l'a attrapée et mis dans un verre. Nous avons pu l'observer avant de la relâcher près de la petite mare au fond du jardin. Elle n'a plus qu'à vivre sa vie.

Voilà, notre séjour en Bretagne est terminé. Nous sommes repartis le lendemain matin pour notre maison. Prochain séjour en Bretagne, normalement cet été... ce sera en Bretagne nord cette fois.

Un peu de culture :

* la salamandre : Elle ressemble à un lézard. Elle est jaune et noire. Elle peut atteindre 20 cm de long. Elle fréquente les lieux humides. Elle peut régénérer certaines parties de son corps après amputation. C'est une espèce protégée.

Salamandra_salamandra_MHNT_1.jpg Wikipedia

La salamandre est aussi un animal de légende : elle peut vivre dans le feu et s'y baigner, et ne mourir que lorsque celui-ci s'éteint.

A_salamander_unharmed_in_the_fire.jpg peinture de 1350, Wikipedia : A salamander unharmed in the fire

* Le triton palmé : Le plus petit des tritons d'Europe. Il mesure entre 5 et 9 cm de long. Il fréquente les milieux aquatiques près d'un couvert. Il respire grâce à des poumons, il doit donc retourner en surface régulièrement pour respirer. Leur nourriture : petits insectes, petits crustacés, du zooplancton, daphnies, têtards, leurs propres petits. Il vit sur terre et ne va dans l'eau que pour se reproduire (février à juillet). C'est une espèce protégée.

Triton_01.jpg Wikipedia, Laurent Dekeyzer

dimanche 26 avril 2015

Carnet de voyage : chez Pépé et Mémée en Bretagne, jour 2

Nous avons passé une grande partie de cette deuxième journée sur le Blavet. C'est une rivière qui passe par Pontivy et se jette dans la rade de Lorient, 60km plus loin.

journee2-blog.png (une erreur : halage et non hallage)

Quelques photos de cette balade :

canoe1.JPG

canoe3.JPG

canoe4.JPG

canoe5.JPG canoe6.JPG

canoe7.JPG

Un peu de culture : Le Blavet

C'est un fleuve côtier d'environ 149 km de long. Sa source est dans les Côtes-d'Armor et il se jette dans la rade de Lorient.

C'est un fleuve aménagé entre Pontivy et Hennebont (sur 50 km environ). Le pourquoi de cet aménagement : la production d'électricité, la navigation des péniches, source d'eau potable, pour réguler son débit. On compte 28 écluses pour 54 m de dénivelé entre Pontivy et Hennebont.

Voici les écluses que nous avons approchées ou franchies :

  • Départ : juste en amont de l'écluse de Lochrist.
  • Première écluse franchie : écluse de Kerousse (sortie et remise à l'eau du kayak)
  • Deuxième écluse franchie : écluse de Quellenec (sortie et remise à l'eau du kayak)
  • Arrivée en aval de l'écluse de Trébihan pour pique-niquer

Puis retour sur Lochrist.

canoe2.JPG

En ce moment, c'est un cours d'eau très vaseux car il subit la vidange du lac de Guerlédan.

C'est un fleuve que j'aime beaucoup... la nature, le chant des oiseaux, la flânerie...

La suite du séjour demain...

samedi 25 avril 2015

Carnet de voyage : chez Pépé et Mémée en Bretagne, jour 1

Trois jours de vacances chez Pépé et Mémée, à côté de Lorient. Trois jours d'une météo au beau fixe et chaude.

Jour 1 :

jour1-blog.png

Nous partons le matin d'Angers et arrivons pour le déjeuner. Nous profitons de la plage l'après-midi.

a-la-plage.JPG

Johann n'aura pas pu résister à l'appel des vagues, nous finissons par lui enlever le tee-shirt (il y aura au moins cela de sec pour le retour...) et c'est parti... les pieds... les éclaboussures des vagues... et le short est mouillé... euh... trempé ! Pas grave, il séchera le temps de construire un château de sable avec d'autres enfants et de manger une glace...

C'est la première fois, que nous voyons autant d'étoiles de mer échouées sur la plage...

etoile-1.JPG

etoile-dos.JPG etoile-ventre.JPG

etoile-sur-huitre.JPG

etoile-2.JPG

etoile-3.JPG

Nous avons aussi découvert quelques crabes échoués : Le Crabe vert Atlantique ou crabe enragé

crabe-dessus.JPG

crabe-dessous.JPG

C'est un crabe vif et gourmand. C'est un omnivore. Il dévore les petites huîtres, moules, palourdes, les jeunes mollusques, les vers, les poissons, les larves et les algues. Il s'abrite sous un caillou ou dans une faille d'où il guette ses proies. Il aime les fonds sablo-vaseux.

La suite de ce petit carnet de bord demain...

vendredi 20 février 2015

Chapelle et fontaine St Patern(e) de Meslan

Il y a quelques jours nous étions à Meslan, commune du Morbihan. Mon frère nous a amené voir la jolie chapelle de St Patern(e)*. Nous n'avons pas pu la visiter car elle était fermée mais je vous présente quand même ses extérieurs. Pour l'intérieur, nous verrons la prochaine fois.

st-patern-1.JPG

st-patern-4.JPG

st-patern-3.JPG

st-patern-5.JPG

Cette chapelle a été construite en 1642, une fondation de René du Fresnay **. Elle se situe dans le hameau de Quennec.

Depuis les années 1970, elle est restaurée (toiture, charpente, voûte, calvaire, clocheton, fontaine, retables, autel, statues) par le Comité des fêtes de St Patern.

Hélas, je n'ai guère plus de renseignements sur cette chapelle et sa fontaine. Cette dernière est très difficile à trouver (merci à Mme Perrier, qui fait partie du Comité es fêtes, pour nous avoir permis de la trouver).

Le cadran solaire de la chapelle :

st-patern-2.JPG

Cette fontaine est en contrebas de la chapelle, bien cachée. Elle est en bonne état. Il semblerait que les lépreux, il y a bien longtemps, y venaient faire leurs dévotions.

fontaine-4.JPG

fontaine-3.JPG

fontaine-1.JPG

fontaine-2.JPG

Voici un article sur le retable : .

  • St Patern(e) : Gallo-romain né en Armorique. C'est le premier évêque du diocèse de Vannes au 5ème siècle. Il est un des sept saints fondateurs de la Bretagne. Ses fêtes : 15 avril, 21 mai
  • René du Fresnay de Coetcodu : un chevalier de l'Ordre du roi, un vicomte de Meslan, un baron du Faouët et de Barregan

mercredi 18 février 2015

La plage mi-février

Samedi dernier, il faisait froid, beau, et venteux... Johann est malade... il n'a pas ses bottes... il aurait bien trempé ses pieds dans cette eau... nous étions à Larmor Plage. Heureusement, il a su s'occuper sans se mouiller les pieds en jouant dans le sable... tout en surveillant les vagues qui pouvaient s'approcher d'un peu trop près...

plage-a.JPG

plage-b.JPG

plage-c.JPG

plage-e.JPG

plage-f.JPG

plage-7.JPG

Et ça se termine par une promenade à la recherche d'étoiles de mer...

plage-g.JPG

Voilà les deux étoiles que Pépé a trouvée sur la plage...

etoile-a.JPG

etoile-b.JPG

samedi 23 août 2014

Premier après-midi ensemble.

Cette semaine, nous recevions la cousine de Johann pour quelques jours. Elle a 9 ans, le double de notre loustic. Nous ne savions pas comment cela allait se passer... Ils avaient déjà passé 2 fois quelques jours ensembles mais chez Pépé et Mémé.
Tout c'est bien passé... ce sera à renouveler. Il faut dire qu'ils n'ont pas beaucoup l'occasion de se voir car la distance les sépare...

Voici un petit résumé de notre premier après-midi ensemble :

johann-bruni-angers-1

lundi 11 août 2014

Journée au zoo.

Le jeudi 7 août, sur un coup de tête, nous avons décidé d'aller au zoo de Doué la Fontaine. C'est un bioparc installé dans des troglodytes (d'anciennes carrières). Johann y était allé avec sa classe en mai, il se souvenait très bien de ce parc. Ce fut un bon guide.

Un petit résumé de cette très belle journée :

Doué la Fontaine 2014

- page 1 de 2